MIPS choisi par le gouvernement français pour contribuer à la prévention de l’épidémie de Covid-19

Dans le cadre de la gestion de l’épidémie, la détection et le traçage des cas positifs de Covid-19 sont déterminants pour la réussite de la sortie de crise et à la protection de la population française. C’est l’objectif du projet national SI-DEP, mis en place par le ministère des solidarités et de la santé, pour lequel, MIPS en partenariat avec l’AP-HP a été choisie et missionnée. Sa solution de prescription connectée et de consultation de résultats en ligne CyberLab est le cœur du processus informatique de la plateforme SI-DEP.

La plateforme a été réalisée en moins de deux mois. À ce jour il y a au total 374 centres hospitaliers et environ 4 500 laboratoires privés connectés à la plateforme. Cette connexion est bidirectionnelle :  d’un côté la prescription de tests Covid-19 et d’un autre la diffusion des résultats. Dans la première phase, seul le dépistage PCR était remonté dans SI-DEP. Ensuite ont été intégrés les tests sérologiques, puis les tests rapides. Depuis mi-novembre, les pharmaciens, les infirmières et les médecins libéraux alimentent également la plateforme, ainsi le nombre de tests journaliers sera amené à dépasser 500.000.

« Nous sommes fiers d’avoir réalisé la plateforme SI-DEP en seulement six semaines, » souligne Nicolas Blanc, directeur commercial France et Suisse chez MIPS. « Cette réalisation est le fruit d’un travail collectif, et nous tenons à remercier nos partenaires, et notamment les équipes de l’AP-HP qui ont fait un travail remarquable ainsi que la société Enovacom, spécialiste de l’interopérabilité et de la sécurité des données. »

Repérer, tester et isoler

Mettre en œuvre un dépistage virologique de grande ampleur au niveau national, afin de contrôler et limiter une reprise de l’épidémie et piloter finement la dynamique de contamination sur le territoire, dépend de la capacité à repérer, tester et isoler les malades et les cas contacts. Cette mission d’intérêt public et prioritaire est assurée par le projet SI-DEP, qui repose sur un partenariat entre le ministère français des solidarités et de la santé, l’assistance publique – hôpitaux de Paris (AP-HP), Santé publique France, ainsi que les laboratoires de biologie médicale et les éditeurs de système d’information de laboratoire.

Une plateforme temps réel et sécurisée

Visant à informatiser ce processus de dépistage, SI-DEP (Système d’Informations de DEPistage) est une plateforme sécurisée d’enregistrement et de transmission des résultats des laboratoires de tests Covid-19, permettant de s’assurer de la prise en charge des cas positifs. Il s’appuie sur une collecte en temps réel, exhaustive et immédiate des résultats qui permet de briser la chaîne de contamination.

Pour ce projet, contraint dans le contexte par des délais particulièrement serrés, le ministère des solidarités et de la santé a missionné MIPS, dont la solution CyberLab permet aux laboratoires, de manière fluide, fiable, transparente et sécurisée, de gérer les demandes d’examen et la communication de résultats.

Avec sa capacité à s’interfacer avec tous les systèmes d’information de laboratoire (SIL), sa grande facilité de déploiement sous la forme d’une application web, sa capacité à traiter de grands volumes sur plusieurs établissements, CyberLab répondait aux exigences hors normes d’un tel projet et s’est ainsi placée au cœur de l’architecture du SI-DEP. MIPS bénéficiait en outre dans ce domaine d’une expérience en Belgique où la solution CyberLab a déjà été exploitée dans un contexte similaire pour une plateforme nationale de tests.

Moins de deux mois pour être opérationnel

Opérationnel depuis le 13 mai, avec une montée en charge progressive, le projet s’articule autour de quatre fonctions principales :

  • La mise à disposition d’un outil de prescription connectée multi établissements et multi SIL.
  • La centralisation de l’ensemble des résultats de dépistages PCR et sérologiques du territoire national (privés et publics), sous la forme d’une base nationale, les données étant hébergées par l’AP-HP, l’ensemble du traitement opérationnel s’effectuant dans le respect des principes posés par le RGPD et la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés).
  • La diffusion sécurisée des résultats aux patients qui peuvent ainsi appliquer immédiatement les mesures de prévention, ainsi qu’aux prescripteurs et la mise à disposition des codes d’activation uniques pour l’application STOP COVID.
  • La mise à disposition de données de qualité, consolidées et pseudonymisées en temps réel à destination de Santé public France, de la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) et de la plateforme Health Data Hub (mise en place par le gouvernement français), à des fins statistiques et de surveillance épidémiologique.

Dans une première étape, les sites publics, principalement des centres hospitaliers universitaires, équipés de système MGI, ont été connectés à la plateforme SI-DEP. Ces automates sont venues soutenir la forte augmentation des capacités de tous les laboratoires équipés pour la réalisation de tests RT-PCR Covid-19.

Dans une deuxième étape, ce sont l’ensemble des laboratoires français, privés comme publics, qui sont venus intégrer la plateforme nationale. Au total il y a à ce jour 374 centres hospitaliers et environ 4 500 laboratoires privés connectés à la plateforme.

« Ce projet a conduit à la mise en place d’un outil de surveillance qui joue un rôle crucial dans la politique de santé publique, dans un contexte de crise sanitaire inédit. Mené de façon exemplaire grâce à l’engagement de tous les collaborateurs de la société MIPS en France, mais aussi en Belgique, il a pu être mis en production dans des délais exceptionnellement serrés et avec succès puisqu’aujourd’hui, quasiment 100 % des laboratoires sont connectés, » explique Thierry Ginod, directeur du service clients, MIPS.

« Dans un temps record, MIPS a réussi à fournir la solution pour des plateformes nationales de test Covid-19,» conclut John Lebon, président directeur général de MIPS. « En France, notre solution CyberLab a été déployée au cœur du projet SI-DEP ; en Belgique, GLIMS et CyberLab sont exploités pour la plateforme nationale de test et, aux Pays-Bas, tous les laboratoires avec GLIMS ont pu être connectés sur la plateforme nationale CoronIT. Nous sommes particulièrement fiers de soutenir les professionnels de santé qui luttent pour conserver cette crise sanitaire sous contrôle. L’expérience acquise dans différents pays a permis à MIPS de soutenir ces trois projets d’envergure nationale, dans des conditions et des délais exceptionnels. »

Share this article:

Continue reading:

How Covid will shape the coming year and help to change pathology forever

Richard Craven, chief executive of CliniSys, considers how the tumultuous events of 2020 will impact on 2021, and how they will affect the company, the NHS, and the world of pathology for years to come. Twenty-twenty was an exceptional year. I doubt any of us will forget the arrival of the coronavirus or the impact […]

Read full article

A vision for diagnostic services across Scotland

The Integrated Clinical Environment, or ICE, is used in seven out of the 14 health boards in Scotland for order communications and results reporting. Imagine if it was used across Scotland, as a single point of information about tests of all kinds… At a recent webinar, CliniSys outlined the art of the possible.  “Today,” said […]

Read full article

West Yorkshire and Harrogate Pathology Network secures major contract for CliniSys LIMS

Design and implementation work is underway on the deployment of WinPath Enterprise to the ten labs in the West Yorkshire and Harrogate Pathology Network The hosted solution will support standardisation across the network that covers a patient population of 2.6 million and handles more than 50 million tests a year, ahead of the opening of […]

Read full article

‘Joining the dots’ – Newly appointed Group Marketing Director at CliniSys, Paul Jackson, provides an introduction and some initial observations

When you look at some of the stats from the CliniSys Group, our success is impressive. CliniSys processes data for circa 60% of pathology in the UK and has leading market shares across Europe for Laboratory Information Management Systems. The UK’s leading order communications platform – Integrated Clinical Environment (ICE), with over 40 million tests […]

Read full article

Why genomics labs should look for bespoke LIMS, and not fall back on the EPR

CliniSys has brought GLIMS Genomics to the UK. In a launch webinar, experts explained how the new laboratory information system built for genomics labs can put them in charge of their IT, drive standardisation, and deliver reports that clinicians can use as they move into the exciting world of precision medicine. And Dr Fabienne Dufernez […]

Read full article
Share
Share
Share
Tweet
WhatsApp