Welcome to the CliniSys Group Blog

With over 30 years’ experience in developing and installing healthcare IT solutions, our skilled and dedicated teams have much to share. From useful advice from a recent multi-site deployment to generic handy hints to support and maintain IT solutions in a critical 24/7 healthcare environment, our blog posts are designed to educate, inform and interest all.

Featured Blog

How Covid will shape the coming year and help to change pathology forever

Richard Craven, chief executive of CliniSys, considers how the tumultuous events of 2020 will impact on 2021, and how they will affect the company, the NHS, and the world of pathology for years to come. Twenty-twenty was an exceptional year. I doubt any of us will forget the arrival of the coronavirus or the impact […]

Read full article

MIPS choisi par le gouvernement français pour contribuer à la prévention de l’épidémie de Covid-19

Dans le cadre de la gestion de l’épidémie, la détection et le traçage des cas positifs de Covid-19 sont déterminants pour la réussite de la sortie de crise et à la protection de la population française. C’est l’objectif du projet national SI-DEP, mis en place par le ministère des solidarités et de la santé, pour lequel, MIPS en partenariat avec l’AP-HP a été choisie et missionnée. Sa solution de prescription connectée et de consultation de résultats en ligne CyberLab est le cœur du processus informatique de la plateforme SI-DEP.

La plateforme a été réalisée en moins de deux mois. À ce jour il y a au total 374 centres hospitaliers et environ 4 500 laboratoires privés connectés à la plateforme. Cette connexion est bidirectionnelle :  d’un côté la prescription de tests Covid-19 et d’un autre la diffusion des résultats. Dans la première phase, seul le dépistage PCR était remonté dans SI-DEP. Ensuite ont été intégrés les tests sérologiques, puis les tests rapides. Depuis mi-novembre, les pharmaciens, les infirmières et les médecins libéraux alimentent également la plateforme, ainsi le nombre de tests journaliers sera amené à dépasser 500.000.

« Nous sommes fiers d’avoir réalisé la plateforme SI-DEP en seulement six semaines, » souligne Nicolas Blanc, directeur commercial France et Suisse chez MIPS. « Cette réalisation est le fruit d’un travail collectif, et nous tenons à remercier nos partenaires, et notamment les équipes de l’AP-HP qui ont fait un travail remarquable ainsi que la société Enovacom, spécialiste de l’interopérabilité et de la sécurité des données. »

Repérer, tester et isoler

Mettre en œuvre un dépistage virologique de grande ampleur au niveau national, afin de contrôler et limiter une reprise de l’épidémie et piloter finement la dynamique de contamination sur le territoire, dépend de la capacité à repérer, tester et isoler les malades et les cas contacts. Cette mission d’intérêt public et prioritaire est assurée par le projet SI-DEP, qui repose sur un partenariat entre le ministère français des solidarités et de la santé, l’assistance publique – hôpitaux de Paris (AP-HP), Santé publique France, ainsi que les laboratoires de biologie médicale et les éditeurs de système d’information de laboratoire.

Une plateforme temps réel et sécurisée

Visant à informatiser ce processus de dépistage, SI-DEP (Système d’Informations de DEPistage) est une plateforme sécurisée d’enregistrement et de transmission des résultats des laboratoires de tests Covid-19, permettant de s’assurer de la prise en charge des cas positifs. Il s’appuie sur une collecte en temps réel, exhaustive et immédiate des résultats qui permet de briser la chaîne de contamination.

Pour ce projet, contraint dans le contexte par des délais particulièrement serrés, le ministère des solidarités et de la santé a missionné MIPS, dont la solution CyberLab permet aux laboratoires, de manière fluide, fiable, transparente et sécurisée, de gérer les demandes d’examen et la communication de résultats.

Avec sa capacité à s’interfacer avec tous les systèmes d’information de laboratoire (SIL), sa grande facilité de déploiement sous la forme d’une application web, sa capacité à traiter de grands volumes sur plusieurs établissements, CyberLab répondait aux exigences hors normes d’un tel projet et s’est ainsi placée au cœur de l’architecture du SI-DEP. MIPS bénéficiait en outre dans ce domaine d’une expérience en Belgique où la solution CyberLab a déjà été exploitée dans un contexte similaire pour une plateforme nationale de tests.

Moins de deux mois pour être opérationnel

Opérationnel depuis le 13 mai, avec une montée en charge progressive, le projet s’articule autour de quatre fonctions principales :

  • La mise à disposition d’un outil de prescription connectée multi établissements et multi SIL.
  • La centralisation de l’ensemble des résultats de dépistages PCR et sérologiques du territoire national (privés et publics), sous la forme d’une base nationale, les données étant hébergées par l’AP-HP, l’ensemble du traitement opérationnel s’effectuant dans le respect des principes posés par le RGPD et la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés).
  • La diffusion sécurisée des résultats aux patients qui peuvent ainsi appliquer immédiatement les mesures de prévention, ainsi qu’aux prescripteurs et la mise à disposition des codes d’activation uniques pour l’application STOP COVID.
  • La mise à disposition de données de qualité, consolidées et pseudonymisées en temps réel à destination de Santé public France, de la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) et de la plateforme Health Data Hub (mise en place par le gouvernement français), à des fins statistiques et de surveillance épidémiologique.

Dans une première étape, les sites publics, principalement des centres hospitaliers universitaires, équipés de système MGI, ont été connectés à la plateforme SI-DEP. Ces automates sont venues soutenir la forte augmentation des capacités de tous les laboratoires équipés pour la réalisation de tests RT-PCR Covid-19.

Dans une deuxième étape, ce sont l’ensemble des laboratoires français, privés comme publics, qui sont venus intégrer la plateforme nationale. Au total il y a à ce jour 374 centres hospitaliers et environ 4 500 laboratoires privés connectés à la plateforme.

« Ce projet a conduit à la mise en place d’un outil de surveillance qui joue un rôle crucial dans la politique de santé publique, dans un contexte de crise sanitaire inédit. Mené de façon exemplaire grâce à l’engagement de tous les collaborateurs de la société MIPS en France, mais aussi en Belgique, il a pu être mis en production dans des délais exceptionnellement serrés et avec succès puisqu’aujourd’hui, quasiment 100 % des laboratoires sont connectés, » explique Thierry Ginod, directeur du service clients, MIPS.

« Dans un temps record, MIPS a réussi à fournir la solution pour des plateformes nationales de test Covid-19,» conclut John Lebon, président directeur général de MIPS. « En France, notre solution CyberLab a été déployée au cœur du projet SI-DEP ; en Belgique, GLIMS et CyberLab sont exploités pour la plateforme nationale de test et, aux Pays-Bas, tous les laboratoires avec GLIMS ont pu être connectés sur la plateforme nationale CoronIT. Nous sommes particulièrement fiers de soutenir les professionnels de santé qui luttent pour conserver cette crise sanitaire sous contrôle. L’expérience acquise dans différents pays a permis à MIPS de soutenir ces trois projets d’envergure nationale, dans des conditions et des délais exceptionnels. »

Read full article

MIPS apporte une contribution majeure à la lutte contre le coronavirus

Dans leurs efforts pour contrôler la pandémie de COVID-19 et augmenter significativement leur capacité de tests, les gouvernements du monde entier ont mis en œuvre des programmes de dépistage. En Belgique, aux Pays-Bas, en France et en Allemagne, les solutions logicielles MIPS jouent un rôle essentiel dans ces dispositifs en facilitant la communication entre les laboratoires, les plateformes d’état, et l’ensemble des organismes qui centralisent et traitent les données.

Leader européen sur le marché des solutions de gestion de laboratoires, MIPS s’est aussi engagé naturellement à fournir à ces clients toute l’assistance dont ils ont besoin. Les laboratoires, en première ligne sur le terrain de la crise sanitaire, consacrent en effet une grande partie de leur énergie à traiter un nombre croissant de tests COVID-19 tout en poursuivant leurs missions quotidiennes de diagnostic.

Le gouvernement français a choisi la solution MIPS pour contrôler la pandémie

Afin d’assurer le traçage et le suivi des personnes infectées par la COVID-19, le gouvernement français a mis en place la plateforme informatique nationale SI-DEP. Celle-ci permet la prescription de tests de laboratoire, l’envoi des résultats aux cliniciens demandeurs et aux patients, l’alimentation de l’application de recherche de contacts du gouvernement français et le stockage sécurisé des résultats au sein d’une base de données nationale.

Le gouvernement français, en collaboration avec les hôpitaux de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) et MIPS, a pu mettre cette plateforme en place en deux mois seulement. Elle est basée sur CyberLab, la solution internet de prescription connectée et de serveur de résultats de MIPS.

Sa capacité à s’intégrer à quasiment tous les systèmes d’information de laboratoire (LIS) français a été le critère déterminant dans le choix de CyberLab. La solution est également capable de traiter de grands volumes de données, quelle que soit leur origine. Et la preuve de son efficacité dans un projet similaire a certainement joué un rôle dans la décision française de travailler avec MIPS.

Dans une première étape, les hôpitaux équipés de système MGI permettant de traiter une grande quantité de tests, ont été connectés à la plateforme SI-DEP. L’ensemble des laboratoires français réalisant les tests COVID-19, ont intégré la plateforme dans une seconde phase. Au total il y a à ce jour 374 GHT (Groupements Hospitaliers de Territoires) et hôpitaux, et environ 4 500 laboratoires privés connectés. Ensemble, ils peuvent produire jusqu’à 500 000 résultats de test par jour.

« Nous sommes particulièrement fiers de pouvoir contribuer aux plateformes nationales de tests en Belgique, aux Pays-Bas, en France et en Allemagne, de lutter avec eux contre la pandémie de COVID-19 et d’accompagner les gouvernements nationaux et les personnels de santé dans leurs efforts pour maîtriser la crise, » commente John Lebon, PDG de MIPS. « De plus, nous nous engageons auprès de nos clients, confrontés aux défis que pose le combat contre la pandémie, afin de leur apporter un niveau maximum d’assistance. Partout où cela s’avère nécessaire, nous continuons à adapter nos solutions. Concrètement, nous soutenons également nos clients internationaux en permettant la réalisation de tests groupés dans la solution GLIMS. Par le partage au-delà des frontières des connaissances et de l’expérience, nous avons réussi à apporter une contribution optimale à quatre projets d’envergure nationale, en dépit de contraintes de délai inédites et des circonstances exceptionnelles dans lesquelles nous avons été amenés à travailler. »

« Je souhaite également saisir cette opportunité pour remercier chaleureusement tous les collaborateurs de l’équipe MIPS qui ont participé à ces grands projets, » ajoute John Lebon. « Une telle réalisation n’a été possible que grâce à l’attitude positive, professionnelle, réactive et constructive de toutes les parties concernées, de nos clients, de nos collaborateurs et des gouvernements nationaux. »

 

Read full article

MIPS soutient ses clients GLIMS grâce aux tests groupés (pools) contre le SRAS-CoV-2

Le nouveau coronavirus, cause du COVID-19 est toujours actif dans le monde. Ces derniers mois, les laboratoires médicaux du monde entier ont augmenté leur capacité de test PCR pour détecter le virus. La réalisation de test implique une grande quantité de réactifs et s’accompagne de défis logistiques pour tous les laboratoires afin de maximiser l’optimisation des équipement existants et des stocks de réactif disponibles pour effectuer ces tests.

C’est à ce niveau que les tests groupés entrent en jeu. Les tests en pool, dans lesquels des échantillons biologiques de plusieurs sujets sont combinés en un seul test, peuvent améliorer considérablement l’efficacité et le délai d’un test. Dans le monde entier, il existe de nombreux laboratoires qui ont développé des techniques pour effectuer ces tests en pool, et plus particulièrement dans les pays où MIPS opère.  Nous avons donc réfléchi à la meilleure stratégie pour mettre en œuvre ce groupage de tests.

MIPS accompagne ses clients de plusieurs façons dans leur quête d’augmenter la capacité de test PCR. Nous sommes le fournisseur de GLIMS et de CyberLab dans la plate-forme de test nationale belge et du gouvernement Français pour le projet SIDEP en France.

Nos équipes de support ont été formé pour soutenir tous les clients qui veulent faire des tests pool dans GLIMS. Nous pouvons les accompagner sur différents flux de travail afin d’implémenter les tests groupés au moyen d’une configuration spécifique dans GLIMS. Nos équipes ont aussi élaboré des pré configurations afin de permettre une mise en œuvre rapide.

Cela aussi est une valeur ajoutée de GLIMS. Une puissance de paramétrage et une équipe réactive pour faire face à toute situation exceptionnelle !

Si vous envisagez d’implémenter des tests groupés dans votre laboratoire, contactez votre responsable commercial MIPS pour envisager une mise en œuvre rapide.

Read full article